Stabilité à long terme d’implants placés dans de l’os régénéré

Stabilité à long terme d’implants ostéointégrés dans de l’os régénéré avec une membrane de collagène associée à une greffe d’os d’origine bovine déprotéinisée.

Sujet et objectifs

Le recours à une greffe osseuse préimplantaire est souvent requise pour permettre un placement correct des implants. Cette étude clinique a évalué la stabilité à 5 ans de 20 implants placés au maxillaire dans un os préalablement régénéré avec une greffe osseuse d’origine bovine déprotéinisée et une membrane de collagène.


Matériels et méthodes

Les données cliniques et radiologiques ont été enregistrées à un an et cinq ans après le placement des implants.

Résultats

Tous les implants sont restés stables tout au long de l’étude avec une valeur Periotest moyenne de -2,65. L’examen radiologique a montré des niveaux d’os crestals stables sans lésions angulaires et une perte osseuse moyenne entre la première et cinquième année de l’étude de 0,287 mm.

Discussion et Conclusion

Les 20 implants ont été intégrés avec succès et maintenus en fonction sur une période de 5 ans. Sur la base de ces résultats cliniques et radiologiques favorables, et dans les limites liées aux types de cas traités dans cette série, nous pouvons conclure que l’os régénéré au maxillaire, obtenu avec une greffe d’os d’origine bovine déprotéinisée placée sous une membrane de collagène, se comporte comme de l’os natif pour le placement d’implants dentaires.

Article rédigé par le praticien le 14/10/2015